Les étudiants témoignent : ÉCO-GESTION, COMMERCE & MANAGEMENT

Johanna, adjointe Chef de rayon chez Conforama

Eduniversal : Comment avez-vous trouvé la voie de la distribution ?

Johanna : Après un Bac ES, j’ai fait un IUT de Techniques de commercialisation. Lors  d’un job d’étudiant dans un supermarché, je me suis aperçue que j’aimais ce milieu et je me suis demandé comment trouver des études spécialisées. Une amie m’a informé que les licences professionnelles existaient dans tous les secteurs. J’ai donc tapé « licence distribution » sur Internet et je suis tombée sur la licence Distrisup de l’IAE de Paris.


Eduniversal : Que vous a apporté votre licence professionnelle à l’IAE en 2015-2016 ?

Johanna : C’était une licence en alternance, avec un rythme de 3 semaines en entreprise, ce qui a permis une bonne immersion professionnelle. L’IAE a organisé pour nous des rencontres professionnelles en vue de notre recrutement. J’ai été embauchée chez Conforama. Concernant les compétences, nous avons étudié les différentes problématiques de la grande distribution : marketing, merchandising, droit social. Nous avons appris le sens de l’organisation, la gestion des priorités et la posture managériale. L’IAE nous a offert un bon encadrement, avec des professeurs professionnels faisant part de leur expérience.


Eduniversal : Que faites-vous aujourd’hui et quels sont vos objectifs ?

Johanna : A l’issue de la licence, j’ai été embauchée chez Conforama en tant qu’adjointe Chef de rayon, à temps plein. Ces études ont été un vrai tremplin professionnel car j’ai un poste de cadre à 22 ans. Mon objectif est de devenir directrice de magasin dans 10 ans. Mon chef de rayon et le directeur actuel sont d’ailleurs issus de la même formation.

 

Maxime, étudiant en 3è année de Bachelor à l’EGC (Ecole de Gestion et de Commerce)

Eduniversal : Pourquoi avoir choisi l’EGC pour vos études ?

Maxime : J’ai passé un Bac STMG option Comptabilité mais j’étais attiré par le commerce car mes parents ont une entreprise familiale. J’ai choisi l’EGC parce qu’elle propose une réelle polyvalence avec ses unités d’enseignement : gestion, international, vente, développement personnel. Je ne souhaitais pas faire une formation spécifique mais généraliste. J’y suis rentré par le concours d’admission du réseau EGC.


Eduniversal : Quelles ont été les spécificités de chaque année d’études ?

Maxime : La 1ère année était plutôt consacrée aux techniques de vente et la seconde à la gestion et à l’ouverture vers l’international avec un stage à l’étranger de 3 mois. J’ai choisi l’Angleterre et l’import-export. Nous poursuivons dans cette voie en 3e année, qui sera marquée par une épreuve de 5h en marketing-gestion sur un cas d’entreprise. De façon générale, nous bénéficions d’un accompagnement personnalisé par l’équipe enseignante.


Eduniversal : Quel est votre objectif pour l’an prochain et la suite ?

Maxime : Je souhaite trouver un Master en entrepreneuriat dans l’objectif de reprendre et développer l’entreprise familiale.

Actualités

Publication le 20/06/2024 | MAJ le 20/06/2024

L'Université de Lorraine pilote le centre européen en intelligence artificielle dans le Grand Est avec un budget de 67 millions d'euros. Le projet Enact vise à renforcer la recherche et la formation en IA, couvrant des domaines comme les langues, la santé et l'ingénierie scientifique.

Publication le 20/06/2024 | MAJ le 20/06/2024

KEDGE Business School met en place des initiatives pour faciliter l'installation de ses étudiants sur ses campus en France. Découvrez les services d'aide au logement, les partenariats et les solutions d'hébergement pour répondre à la crise du logement étudiant.

Publication le 18/06/2024 | MAJ le 18/06/2024

ICN Business School a annoncé son adhésion à l'initiative New European Bauhaus (NEB), affirmant ainsi son engagement envers des pratiques durables et inclusives.