Décrocher en terminale

Voici une palette de choix possibles en cas de graves difficultés en terminale. Comme toujours, n’hésitez pas à discuter longuement avec vos enseignants, votre proviseur et des conseillers d’orientation.

La solution la plus immédiate est de terminer l’année scolaire en faisant de son mieux, puis de redoubler. La plupart des redoublants choisissent la même section ou une section voisine, mais vous pouvez aussi bien vous tourner vers un autre type de Bac (général, technologique, professionnel) voire même vers un établissement mieux adapté à vos besoins. Un peu partout en France, il existe en effet des lycées spéciaux, dont la pédagogie a été pensée pour les élèves « décrocheurs ». Ces dispositifs sont rares, uniques en leur genre et donc très locaux : il faut fouiller pour les trouver. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du rectorat de votre académie.

Vous pouvez également choisir de passer ou repasser le Bac en candidat libre, en le préparant seul ou avec l’aide d’un enseignement à distance. Les candidats libres « redoublants » gardent le bénéfice des notes au-dessus de 10 qu’ils ont obtenues lors de leur première tentative. Vous n’aurez donc à repasser que les matières où vous avez échoué.
Et si, plusieurs années après votre terminale inachevée, vous reprend l’idée de vous lancer dans des études supérieures, sachez qu’il existe en France un Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU), qui dans ce cas remplace le Bac.

Autre façon de rester dans le système scolaire classique de l’Education nationale : tenter d’obtenir ce qu’on appelle des « Capacités » (gestion, droit...). Ces diplômes accessibles au niveau terminale ne sont pas faciles à décrocher. Leur avantage : vous pouvez vous concentrer sur une matière. Une fois une Capacité obtenue, la poursuite d’études est possible dans votre voie de spécialisation. Renseignements sur www.cned.fr.

En marge de l’Education nationale, des établissements privés accueillent des élèves non bacheliers. Il s’agit soit de sections de BTS, soit d’écoles spécialisées. La qualité de l’enseignement n’est pas toujours à la hauteur de leur prix : vérifiez les taux de réussite au BTS, interrogez les anciens, demandez des garanties quant aux stages et aux premiers emplois.

Sans courir derrière un diplôme, vous pouvez aussi vous tourner vers les « formations qualifiantes » (par opposition aux formations diplômantes). En règle générale, elles vous permettent soit d’apprendre rapidement un métier (formations professionnelles), soit de patienter avant de retenter le Bac. Beaucoup de ces formations publiques sont dispensées dans les GRETA (Groupement Régional d’Etablissements Techniques pour Adultes), qui sont en fait des réseaux de lycées et d’établissements du supérieur. Informations techniques sur www.education.gouv.fr/fp/greta.htm. Autre site à consulter : www.cnpp.com.

Quant au Cnam (le Conservatoire National des Arts et Métiers), il propose des « formations certifiantes ». Infos sur www.cnam.fr. Enfin, pensez à contacter les CFA de votre région.

Pour finir, vous pouvez tout simplement décider de vous lancer dans la vie active. Sachez qu’il existe de nombreux « contrats aidés », créés par le gouvernement pour faire face au chômage des jeunes, très élevé en France. Par ailleurs, n’oubliez jamais qu’il est possible de reprendre une formation après quelques années de vie professionnelle, on parle alors de « formation continue », qui s’appuie sur une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

A noter que la fonction publique (armée incluse) recrute aussi avant le Bac.

Actualités

Publication le 20/06/2024 | MAJ le 20/06/2024

L'Université de Lorraine pilote le centre européen en intelligence artificielle dans le Grand Est avec un budget de 67 millions d'euros. Le projet Enact vise à renforcer la recherche et la formation en IA, couvrant des domaines comme les langues, la santé et l'ingénierie scientifique.

Publication le 20/06/2024 | MAJ le 20/06/2024

KEDGE Business School met en place des initiatives pour faciliter l'installation de ses étudiants sur ses campus en France. Découvrez les services d'aide au logement, les partenariats et les solutions d'hébergement pour répondre à la crise du logement étudiant.

Publication le 18/06/2024 | MAJ le 18/06/2024

ICN Business School a annoncé son adhésion à l'initiative New European Bauhaus (NEB), affirmant ainsi son engagement envers des pratiques durables et inclusives.