L’emploi étudiant

Pour décrocher un emploi, il faut du temps et de l’énergie. C’est un parcours du combattant qui peut commencer par un job ou un stage destiné à gagner un peu d’argent, étoffer son CV et engranger de l’expérience pour un emploi durable. Il s’agit d’abord de faire le point sur ses motivations et ses capacités, ensuite de sélectionner un type d’entreprise, enfin d’opter pour un secteur géographique de recherche. En somme, tout un ensemble de questions et de réponses qui aident à construire son projet professionnel. 

• Gagner de l’argent avant tout 

Vous avez deux options : trouver un job payé bien rémunéré ou limiter vos frais pendant l’exercice de cet emploi. Les postes aux horaires décalés, les emplois de vente avec un fixe et des commissions, les jobs exigeant la maîtrise d’une langue étrangère... sont généralement payés au-dessus du Smic. Vous serez également mieux rémunéré si vous avez déjà une expérience dans le secteur. Face à l’employeur, mettez en valeur vos compétences et votre implication pour négocier un salaire plus conséquent. Limitez les frais de logement ou de déplacements : essayez de trouver un emploi proche de votre domicile ou à proximité d’amis ou de la famille chez qui vous pourrez loger.

C’est votre premier job ! Profitez de ce premier contact avec le monde du travail pour essayer d’explorer un domaine qui vous intéresse et vérifiez qu’il est fait pour vous. Une première expérience dans un secteur est toujours un plus sur votre CV et cela vous permettra d’affûter votre projet professionnel. 

Les services du CROUS : des missions pour financer vos études

Vous trouvez de nombreuses offres d’emploi auprès du service E.T.E (Emplois Temporaires étudiants) du CROUS de votre ville. Pour y accéder, il suffit de vous inscrire, sur présentation de votre carte d’étudiant, d’une pièce d’identité et d’une photo d’identité. Un code personnel vous est alors attribué et vous permet également de consulter les offres sur Internet. Pour les étudiants étrangers, un titre de séjour valide est nécessaire. Les annonces proposées peuvent venir soit de particuliers (gardes d’enfants, cours, travaux ménagers), soit d’entreprises (animation, accueil, inventaires, restauration). Il s’agit bien entendu de trouver un travail qui vous aidera à vivre pendant vos études et non d’un CDI définitif. 

• L’intérim 

Certaines agences de travail temporaire sont spécialisées dans des secteurs propices aux jobs d’été (tertiaire, commerce et vente, télémarketing...). Vous serez privilégié si vous avez une qualification professionnelle (bureautique, vente, informatique, comptabilité, mécanique...). On peut faire de l’intérim dès 16 ans à condition de ne faire ni heures supplémentaires, ni travail de nuit, ni travaux pénibles. 

Astuce : Quand chercher un job d’été ? Six mois avant l’été, c’est le moment de solliciter les grandes entreprises et les administrations. Renseignez-vous auprès d’elles sur les dates de recrutement exactes et le type de postes à pourvoir. Cela vous permettra d’ajuster votre CV à leurs besoins. Quelques semaines avant l’été, s’il ne reste plus beaucoup de temps, privilégiez les petites entreprises, les restaurants, les boutiques… ou encore les agences d’intérim. 

Pour les commerces, les restaurants, les hôtels, vous pouvez privilégier l’approche directe en déposant votre CV en mains propres. Pensez alors à soigner votre présentation et vous parer de votre plus beau sourire : les métiers de service exigent bonne humeur et sens de l’accueil. 

Quelques idées en plus pour un emploi étudiant :

  • L’animation : titulaires du BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur), centres aérés, colonies de vacances et clubs de plages vous sont ouverts ! Pour passer le BAFA, il faut se renseigner auprès de la DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports) du département où vous habitez. 
  • Les fast-foods : ils recrutent beaucoup d’étudiants et leur offrent des contrats de quelques heures par semaine durant les périodes scolaires.
  • Les vendanges (début septembre à fin octobre selon les régions) : vous pouvez retirer un dossier d’inscription au Pôle Emploi des régions viticoles, dès le mois de juillet.
  • La cueillette : ce secteur recrute pour la saison estivale, dans de nombreuses zones rurales. 
  • Les mutuelles étudiantes : elles embauchent pour les mois de juillet, septembre, octobre. Il suffit de leur envoyer CV + lettre de motivation. 
  • La municipalité : les villes embauchent beaucoup de jeunes pendant l’été pour des jobs d’entretien (propreté, arrosage, etc.). Renseignez-vous auprès de votre mairie. 

Attention : si vous êtes boursier, un emploi de surveillance dans les lycées vous fait perdre le bénéfice de vos bourses. De la même façon, une bourse d’enseignement supérieur n’est pas compatible avec une inscription au Pôle Emploi. Hormis ces conditions particulières, vous pouvez tout à fait être boursier et travailler pendant l’année universitaire.

Actualités

Publication le 20/06/2024 | MAJ le 20/06/2024

L'Université de Lorraine pilote le centre européen en intelligence artificielle dans le Grand Est avec un budget de 67 millions d'euros. Le projet Enact vise à renforcer la recherche et la formation en IA, couvrant des domaines comme les langues, la santé et l'ingénierie scientifique.

Publication le 20/06/2024 | MAJ le 20/06/2024

KEDGE Business School met en place des initiatives pour faciliter l'installation de ses étudiants sur ses campus en France. Découvrez les services d'aide au logement, les partenariats et les solutions d'hébergement pour répondre à la crise du logement étudiant.

Publication le 18/06/2024 | MAJ le 18/06/2024

ICN Business School a annoncé son adhésion à l'initiative New European Bauhaus (NEB), affirmant ainsi son engagement envers des pratiques durables et inclusives.